La Labradorite

Aujourd’hui je vais vous parler d’une pierre que j’aime beaucoup, autant visuellement qu’au niveau des effets qu’elle procure : la Labradorite.

Tout d’abord, pourquoi « Labradorite » ? Tout simplement parce que cette pierre fut découverte dans la province canadienne du Labrador, au XVIIIème siècle. Le suffixe « ite » désigne donc la « pierre ».

Passons quelque peu au peigne fin les aspects purement minéralogiques :

Elle fait partie des feldspaths. Sa couleur va du gris au brun noir. On la trouve parfois blanche. Cette pierre se reconnaît assez facilement grâce à ses irisations multicolores qui lui valent sa beauté. Les reflets colorés vont du vert au bleu, en passant par le jaune et le rouge.

Sa formule chimique est : (Na, Ca) (Al, Si)4 O8.
Je sais, ça ne veut rien dire, vu comme ça. Mais si on traduit (merci les tableaux de classification des éléments !), ça donne : Sodium, Calcium, Aluminium, Silicium, et Oxygène.

La Labradorite se forme dans les roches métamorphiques et magmatiques. On la trouve le plus souvent au Canada, aux USA, en France, à Madagascar.

Venons-en désormais aux propriétés physiques de la Labradorite :

Cette pierre est utile contre les affections occasionnées par le froid. On peut citer les rhumatismes (les douleurs qui surviennent lors des baisses de température), les états grippaux etc. La prendre en élixir pour ce genre de problème sera parfait.

La Labradorite aide à combattre l’hypertension. Elle sera alors appréciée par les personnes sujettes au stress, à la pression quotidienne et qui souhaitent y remédier.
Serrer dans ses mains une Labradorite roulée lors des montées de stress tout en relâchant la pression sur elle peut être une très bonne méthode pour retrouver calme et sérénité.

Cette pierre permet également de régler les problèmes d’asthénie, qu’elle soit physique ou intellectuelle. De ce fait, elle conviendra très bien aux personnes qui souffrent de surmenage, ou qui exercent une activité très fatigante, ou tout simplement, qui ont une vie très active ne les laissant pas trop de repos. Elle sera aussi parfaite pour les personnes convalescentes.

Une des propriétés très intéressantes de la Labradorite se situe dans sa faculté à aider au sevrage de certaines dépendances telles que le tabac ou l’alcool. Là aussi, l’utiliser en élixir me semble approprié (élixir sans alcool pour ceux qui auraient un problème avec). On peut pourquoi pas la porter en bijoux : bague ou pendentif.

Enfin, la Labradorite permet de traiter la rétention d’eau. Un massage avec un galet de labradorite sur les parties concernées peut compléter un traitement.

Les propriétés au niveau émotionnel :

Là aussi, la Labradorite a plus d’un tour dans sons sac !
Une des propriétés qui lui vaut son succès est sa capacité de créer une sorte de bouclier face aux énergies négatives environnantes. Elle permet à la fois de se protéger du négatif venant tout droit de nos interlocuteurs tout en absorbant également cette énergie.

Cela en fait une pierre particulièrement conseillée pour toutes les personnes qui travaillent dans le milieu social, médical, commercial et même juridique. Des milieux où l’on rencontre souvent ou à longueur de temps des personnes en situation de mal-être.
Cette énergie négative peut alors, à la longue, être absorbée par la personne qui travaille dans ces milieux. La Labradorite portée en bijou ou dans la poche est tout à fait conseillée.

Toujours dans cette optique, elle sera utile pour les personnes dites « empathes », qui ressentent beaucoup les émotions des autres et qui n’arrivent plus à gérer cette instabilité émotionnelle au quotidien.

Décidément, la Labradorite n’aura pas fini de nous surprendre. En effet, c’est une pierre du contact, du social. Elle permet à quiconque souhaite s’ouvrir à elle de s’ouvrir également aux autres. Laissant ainsi la timidité loin derrière, permettant de retrouver le goût de la sociabilité ainsi que la compassion, qu’on oublie parfois, dans une société où les gens deviennent de plus en plus blasés par leurs relations sociales.

Je disais : compassion. La Labradorite permettra également une certaine compassion envers soi-même, pouvant aider alors les personnes sujettes aux déprimes, à une mauvaise image de soi etc.

La Labradorite est aussi une pierre « réaliste », elle va pouvoir aider celui qui se fait trop d’illusions, à garder en vue, des objectifs rationnels.

Les Chakras, la purification et le rechargement :

Si on veut situer la Labradorite sur un des chakras, il faudra se fier à sa couleur dominante. Mais généralement, elle pourra être utilisée sur le chakra du Troisième Œil, le chakra de la Gorge ainsi que celui du Cœur.

Concernant sa purification, on utilisera de l’eau distillée dans laquelle on aura ajouté un peu de sel. Il faudra veiller à la purifier régulièrement si elle est beaucoup sollicitée. Car, comme je l’ai dit au début, elle absorbe les énergies négatives.

Pour la recharger, il suffira de la placer à la lumière du soleil. Si c’est une Labradorite blanche, on préfèrera la lumière de la lune.

Voilà ! J’espère que cette pierre vous aura intrigué autant que moi !

L’Apothicaire.

(Merci à Julia Boschiero d’avoir authentifié la labradorite de la première image)


Sources :
– R. G. Boschiero, Le Guide des pierres de soins, éditions Marabout.
– F. Mégemont, Dictionnaire des pierres et minéraux, éditions Exclusif.
– juliaboschiero.over-blog.com
Images:
– L’Apothicaire
Publicités
Cet article, publié dans Lithothérapie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Labradorite

  1. Camille dit :

    Bonjour,
    Déjà merci beaucoup pour toute ces informations!
    Il y a deux jours, j’ai acheté une bague qui était en fait une labradorite, je ne connaissais pas du tout ce silicate.
    Je suis donc allé à la pêche aux informations, et je suis tombée sur ce site, merci beaucoup !
    Cependant, j’ai vue sur un autre site qu’il ne fallait pas la mettre sous la lumière du soleil au risque qu’elle perde son énergie, vue qu’elle a besoin d’eau elle risque de se déshydraté.
    Donc la rechargé au soleil est sans risque?

    Merci d’avance l’apothicaire!

    Camille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s