Y a de l’effervescence Chez l’Apothicaire!

 


Tous en selle pour un atelier pratique Chez l’Apothicaire ! Voici que je vous expose une manière bien sympathique et agréable d’utiliser vos huiles essentielles pour des moments de détente garantis !

Qui n’a jamais eu une journée bien remplie, parfois difficile, fatigante tellement elle nous a sollicité ?

Je propose alors de découvrir une recette de bombes effervescentes, pour bains de pieds. Je détaillerai rapidement plus bas l’intérêt de cette recette pour les pieds.

 

Un ingrédient secret qui fait des miracles :

Lançons-nous alors dans la confection de bombes de bain, très faciles à réaliser. Alors celles et ceux qui ont déjà fait des bombes de bain vont peut être se dire : « Faciles à réaliser ? Mouais, on va voir… »

Oui, parce que, croyez-moi que j’en ai sué pour réussir à trouver LA recette infaillible.
Avant ça, j’ai essayé plein de variantes et constamment, une fois les bombes effervescentes faites, il y avait quelque chose qui n’allait pas. Soit la préparation était trop sèche et au démoulage, les bombes s’effritaient, soit elle était trop humide, gonflait au séchage et son effervescence laissait à désirer etc.

Et je sais que je ne suis pas le seul à avoir rencontré ce genre de problème, tout ceux qui ont fait des bombes de bain ont connu ça au moins une fois. C’est parfois décourageant quand plusieurs recettes s’avèrent défaillantes…

J’ai donc laissé tomber pendant quelques semaines avant de me replonger dedans pour trouver une solution, et là, je tombe sur le blog de Sensation Nature, avec l’ingrédient secret, celui qui vous sortira de l’impasse des bombes de bain, qui vous sauvera de votre détresse et qui vous épargnera la crise d’impatience… Cher lecteur, j’ai nommé : le sucre.

Eh oui ! Il fallait y penser ! Cet ingrédient pour le moins banal aujourd’hui m’a permis de renouer avec les bombes de bains. Le sucre va permettre de lier la préparation, évitant ainsi d’ajouter ne serait-ce qu’une seule goutte d’eau, permettra de la figer, de la compacter : c’était donc l’ingrédient idéal.

 

Pourquoi les pieds ?

Ici, pourquoi privilégier le bain de pieds ? Premièrement parce que une des huiles essentielles utilisées ne s’utilise pas en bain, compte-tenu des dangers quelle peut présenter : il s’agira de la menthe poivrée.

Mais, entendons-nous bien, la base de la recette (sans les huiles essentielles) que j’expose par la suite est tout à fait valable pour utiliser ces bombes dans le bain.

De plus, pour rester dans l’objectif que je me suis fixé avec ces bombes de bain, l’usage localisé aux pieds est important. En effet, comme je l’ai expliqué, parfois, on rentre chez soi épuisé, lessivé, on ne tiendrait presque plus debout tellement notre énergie s’est dispersée toute la journée.

Les pieds, à travers toutes les traditions culturelles, sont le point d’ancrage à la terre, ils nous permettent de tenir droit aussi fièrement qu’un bel et grand arbre. Le pied est aussi un symbole de force, c’est ce qui nous relie à la Terre et à ses forces.

Des essences bien choisies :

Évidemment, ces notions sur le pied sont symboliques, et nous renvoient au choix d’huiles essentielles que j’ai effectué : menthe poivrée et cèdre de l’Atlas.

La menthe poivrée, avec son effet froid permet de chasser efficacement la fatigue. Elle fournira l’énergie nécessaire pour terminer la journée comme il faut.

Le cèdre de l’Atlas est un arbre solide qui ne faiblit pas. Il sera pour nous comme un tuteur nous empêchant de s’affaler, et nous transmettra l’énergie dont nous avons besoin.

Par cette symbolique, on met en scène une dimension énergétique intrinsèque aux essences.

L’huile végétale permet d’une part de lier les différentes poudres tout en diluant les huiles essentielles. De plus, vous pourrez utiliser une huile végétale en fonction de vos besoins : une peau à nourrir, qu’il faut protéger ou réparer etc.

 

La recette (pour environ 13 cubes effervescents) :

– 2 c. à s. d’acide citrique
– 4 c. à s. de bicarbonate de soude
– 1 c. à s. d’amidon de maïs
– 1 c. à s. de sucre en poudre
– 1 c. à s. d’argile verte
– 2 c. à c. d’huile végétale au choix
– 4 gttes d’huile essentielle de menthe poivrée
– 4 gttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas
– un moule (déterminera la quantité de vos bombes)

Premièrement, vous allez vous munir d’un moulin à café ou d’un hachoir électrique. Vous allez y placer l’acide citrique, le bicarbonate de soude, l’amidon de maïs ainsi que le sucre en poudre. Faites aller votre machine jusqu’à ce que la préparation soit réduite en très fine poudre.

Enfin, en dehors de la machine, ajouter l’argile verte. L’argile a la vertu d’éliminer les toxines (idéal donc, en fin de journée).

Mélange des ingrédients

Dans un bol, préparez l’huile végétale à laquelle vous aurez ajouté les huiles essentielles. Puis, ajoutez la préparation de base (acide citrique, bicarbonate etc.) dans ce bol et mélangez avec les mains, jusqu’à ce que votre préparation aie la texture du sable mouillé.

Pour savoir avec exactitude si votre préparation est prête : prenez-en une quantité dans votre main et serrez bien votre poignet. Une fois que vous relâchez, la préparation doit rester compacte.

Comme ceci :

Voyez comme la préparation reste compacte

 

Pour ce qui est du moule. Faites selon vos envies. Au moment où j’ai réalisé la recette je n’avais à disposition qu’un moule à glaçons. Placez votre mélange dans les moules et tassez bien à l’aide de vos doigts. Le tassage est très important, il permettra d’éviter le plus possible l’effritement de vos bombes.

La préparation dans le moule

Laissez prendre quelques secondes et normalement, vous pouvez tout juste après, démouler le tout sans aucun problème.
Une fois toute la préparation tassée et démoulée, il vous faudra laisser reposer durant 24h vos bombes, à l’abri de la lumière et de l’humidité.
Une fois les 24h passées, vous pourrez les conditionner dans un bocal ou les utiliser.

Pour un bain de pieds, je vous conseille de mettre deux ou trois bombes si elles ne sont pas très grosses.

Voilà ! La recette n’est pas plus compliquée ! Vous pouvez effectuer plein de variantes en fonction des ingrédients que vous aurez envie d’utiliser, vous n’avez de limites que celles de votre imagination !

L’Apothicaire.


Publicités
Cet article, publié dans Hygiène & Soins du corps, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Y a de l’effervescence Chez l’Apothicaire!

  1. Fyorda dit :

    Petite question : j’ai tous les ingrédients nommés dans la recette sauf… L’acide citrique. Est-il vraiment nécessaire à la préparation ?

  2. L'Apothicaire dit :

    Bonjour Fyorda et merci de ta visite Chez L’Apothicaire. 😉
    Alors oui, l’acide citrique est nécessaire à la préparation. Combiné au bicarbonate de soude, il réagit et permet ce fameux « fizz » tant attendu dans une bombe de bain. Donc, il est indispensable.

    Pour trouver de l’acide citrique, certains sites internet le propose (on peut s’en doute s’en procurer sur ebay). Tu peux également aller voir dans les épiceries (chose que je fais), il y en aura. Peut-être en supermarché également.

    L’Apothicaire.

  3. kinnay dit :

    Merci de votre recette! Je viens de faire mes premieres bombes… huile essentielle de lavande, huile de pepins de raisin, huile noix du bresil et colorant violet.
    Plus qu’à attendre 24h…

  4. L'Apothicaire dit :

    De rien ! 🙂
    Super ! J’espère qu’elles seront parfaites ! 😉

  5. Mireille dit :

    Salut à toi oh l’apothicaire!:)
    Je fabrique mes produits de beauté maison depuis 2 ans mais je ne me suis jamais vraiment mise aux boules de bain: une amie m’en a demandé une fois, elle étaient top mais les deux autres fois, ratage inexpliqué… J’avais donc abandonné l’idée mais c’est la mode en ce moment, pas mal de mes amis m’en demandent. Je me suis donc dit dernier essai, cherchons la recette secrète et c’est comme ça que je suis arrivée sur ton blog par magie, et alors là, wow! Je suis trop heureuse d’être arrivée sur votre (ton?^^) site! Je vais l’explorer! Un grand merci en tout cas! (Grâce à toi j’ai fait 15 superbes boules de bain, à différents parfums mais deux ont « pschitté » toutes seules, je les entends se désagréger lol mais je ne comprends pas pourquoi.. Si tu as une idée?;))

    • L'Apothicaire dit :

      Salut Mireille ! Oui on peut se tutoyer 😉

      Il est vrai que les bombes de bain sont parfois casse tête à faire tant les résultats sont aléatoires, en fonction des ingrédients utilisés, mais surtout en fonction des « pschits » d’eau que l’on met pour les façonner.

      Mais ici, comme il n’y a pas d’eau, ça ne devrait pas pschiter comme tu le vois. Je pense qu’il s’agit peut-être du parfum que tu as utilisé? Ou du colorant si tu en as mis.
      Il suffit d’intégrer un ingrédient qui contient de l’eau pour influencer la recette.

      Non? Qu’en penses-tu?

      😉

  6. Mireille dit :

    Salut l’apothicaire,
    Oui c’est peut être le parfum que j’ai utilisé mais il me semblait qu’il était sur un support huileux. Mais d’un côté, il est possible qu’après 15 boules de bain à la chaine, de différentes couleurs et parfums, mon cerveau ait divagué et que j’ai fait je ne sais quoi…;)
    En tout cas merci d’avoir dévoilé le secret et de m’avoir réconciliée avec les boules de bain:)
    Tu as l’air de bien t’y connaître dans le domaine de « l’apothicairerie »; je m’intéresse pas mal aux plantes, huiles essentielles, différentes médecines etc et j’aimerais trouver un métier dans ce domaine mais je ne sais que faire… Si tu pouvais me conseiller:)
    Merci

    • L'Apothicaire dit :

      Bonjour Mireille!
      De rien pour le secret, je l’ai moi-même trouvé ailleurs, tant je cherchais une recette infaillible !

      Pour ce qui est des métiers concernant les plantes médicinales, en France, ce n’est pas très ouvert. Selon la loi, seuls les pharmaciens peuvent prescrire et vendre des plantes avec leurs indications thérapeutiques.
      Néanmoins, il existe des formations (à Paris, Lyon et Bruxelles notamment), mais ces diplômes ne sont pas reconnus par l’État français.

      Autrement, il est possible de vendre certaines plantes, mais sans indications thérapeutiques. Tu peux également trouver des emplois dans la production de ces plantes (donc, l’agriculture).

      😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s