Faire des sushis? Pas de souci !

Entête

Chez L’Apothicaire, on parle de plantes, d’huiles, de pierres et autres techniques de bien-être, mais on parle aussi d’alimentation. Eh oui ! L’alimentation est à la base de notre bien-être !
« Que ton aliment soit ton médicament », nous disait le sage Hippocrate.

Il est alors important, plus que jamais, de faire attention à ce qu’on mange, et savoir choisir ce qui est bon pour nous.
Au lieu de laisser les autres choisir pour nous, comprenez : nous vendre des plats tout fait dont on n’en connaît pas vraiment la composition exacte ; préférez réaliser vous-même vos plats.
C’est plus gratifiant et surtout, nettement plus savoureux !

Aujourd’hui, je vous propose de réaliser de succulents maki-sushi et nigiri-sushi.
Pour info, les maki-sushi sont ceux roulés dans la feuille d’algue tandis que les nigiri sont ceux dont le riz est simplement recouvert de poisson.

Que faut-il ?

  • Algues à maki
  • 2 verres de riz à sushi (riz rond)
  • Légumes souhaités (concombre, carottes, radis etc .)
  • Poissons (saumon, thon rouge*, poissons blancs en tout genre etc.)
  • Assaisonnement (vinaigre de riz, sucre, sel)
  • Natte en bambou

* Évitez le thon rouge, sa surconsommation menace les écosystèmes.

Préparation :

TransversaleLa préparation se fait en deux temps. Le premier consiste à cuire le riz, afin qui soit adapté à notre recette. Et secondement, on attaquera la mise en forme de ces sushis.

Avant de cuire votre riz, il va falloir le laver. Pour cela, placez-le dans un grand récipient et y ajouter de l’eau afin de le recouvrir d’au moins 5 cm. Brassez le tout, l’eau va s’opacifier. C’est l’amidon du riz qui se détache. Jetez cette eau.
Répétez l’opération jusqu’à ce que l’eau soit limpide. Ensuite, laissez bien égoutter le riz.
Ce lavage lui permet d’avoir un goût nettement meilleur.

Une fois le riz lavé, vous pouvez le placer dans une casserole, et y ajouter la même quantité d’eau (ou un tout petit peu plus). Placez sur feu vif. Une fois l’ébullition atteinte, mettre sur feu doux et laissez cuire 10 à 15 minutes à couvert.

Là, je vous ai donné une méthode générale pour la cuisson du riz et ne vaut que pour ceux qui n’ont aucune indication pour cela. Autrement, les autres, référez-vous aux indications inscrites sur l’emballage.

Lorsque votre riz sera cuit, attendez qu’il refroidisse un petit peu.

Composition de l’assaisonnement du riz :

  • Un demi-verre de vinaigre de riz (ou autre, si vous n’en avez pas)
  • 2 à 3 c. à s. de sucre en poudre
  • 1 c. à c. de sel fin

Mélangez ces ingrédients ensemble de sorte que le sucre et le sel se dissolvent complètement.
Puis, ajoutez cet assaisonnement sur le riz encore chaud. Mélangez bien le riz de sorte que tout le liquide se répartisse bien. Versez petit à petit et mélangez bien. Si vous observez que le riz commence à rendre l’assaisonnement, n’en ajoutez plus.

Placer un linge humide sur le récipient contenant le riz, et réservez.

Découpez vos légumes (videz la pulpe du concombre) sur la longueur. Chaque bâton doit faire à peu près 1cm d’épaisseur.
Tranchez votre poisson pour avoir le même gabarit que vos légumes.

Sur la natte en bambou (je vous conseille de la mettre dans un sac congélation pour plus d’hygiène), placez votre feuille d’algue. Le côté le moins brillant vous fera face.

Lorsque votre riz sera à température ambiante, vous pourrez commencer.
Pour cela, humidifier vos mains afin que le riz ne s’y colle pas. Prenez une poignée de ce riz et étalez-là sur la feuille d’algue. Recouvrez sur 1 cm d’épaisseur environ et ce, sur toute la largeur.
Personnellement, j’ai préféré ne remplir la feuille que sur un peu plus du tiers.

Puis, ajoutez sur votre riz les légumes ainsi que le poisson. Vous pouvez ajoutez des graines de sésame ou des tranches de gingembre mariné.

Arrive alors l’étape fatidique du roulage de makis ! Toute une histoire, mais pas bien compliquée.
Utilisez la natte afin de vous guider dans le roulage, au fur et à mesure.
N’oubliez pas d’humidifier sur 1cm le bord de la feuille d’algue qui va venir sceller le rouleau.

Avant roulage
Pour mieux comprendre la technique, je vous propose d’aller consulter la vidéo en bas de l’article.

Pour découper les makis, utilisez un couteau bien tranchant, humidifié.

Pour réaliser les nigiri, rien de plus simple. Humidifier vos mains et prenez une petite quantité de riz, façonnez une quenelle et déposez sur un plat. Ajoutez un peu de wasabi sur le dessus, si vous le souhaitez, puis, la tranche de poisson.

Un jeu d’enfant !

On pourrait croire que c’est compliqué à faire, que c’est trop technique.
En réalité, c’est très simple et super amusant ! Même s’il y a une petite technique à apprendre, ce n’est pas bien méchant ! Moi-même, c’était la première fois que j’en faisais, et bien c’est une réussite !
Vous pouvez déclinez vos makis à la viande, mais honnêtement, préférez le poisson, nettement meilleur pour la santé.
Au cas où vous vous demanderez où trouver des feuilles d’algues, je vous répondrais : au supermarché, au rayon cuisine asiatique.

Donc, un plat très simple à réaliser et savoureux que vous pouvez accompagner de sauce soja (sucrée ou salée), d’une noisette de wasabi, de tranches de gingembre et pourquoi pas, d’un thé vert tiède.
Sur ce, je vous laisse avec cette vidéo où la chef (à l’accent délicieux !) vous expliquera mieux que des mots, la technique du roulage de maki : http://youtu.be/GoDeaci8hvo

Sur ce, itadakimassu ! (Bon appétit !).

L’Apothicaire.

Bannière fin

Publicités
Cet article, publié dans Alimentation, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Faire des sushis? Pas de souci !

  1. Gab dit :

    J’adore cuisiner et j’adore la cuisine exotique. Je vais tester ta recette 🙂 Merci

  2. mancies dit :

    Je ne sais pas du tout cuisiner, mais je veut bien les manger par contre ! ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s