Prenez garde aux charlatans

comme-des-fuckdown-comme-des-moutons-1

Dans la sphère des thérapies alternatives il est parfois difficile de faire la part des choses entre ce qui est sérieux et ce qui ne l’est pas. Et aujourd’hui, j’aimerai aborder un sujet qui m’est cher : la lithothérapie. En effet, suite à la lecture d’un article sur le blog de Reynald Georges Boschiero, je n’ai pu me contenir, il me fallait réagir. Si vous souhaitez lire cet article, cliquez « ici ».

De quoi parle t-il et quelle est son idée principale ?

Premièrement, il aborde la question des élixirs minéraux. Son idée ? Que les élixirs classiques sont inefficaces (la « trempette »),  et qu’il propose une alternative plus coûteuse et soit disant plus efficace (la distillation).


Analysons son discours :

Tout d’abord, il s’exprime ainsi :
« La plupart des minéraux et des oligoéléments ne sont pas solubles dans l’eau. De ce fait, la méthode de la « trempette », issue des théories fumeuses du New Age, et telle que de nombreux férus d’ésotérisme et de magie la pratiquent est aussi inutile qu’inefficace. »

M. Boschiero oublie que les élixirs minéraux ne font pas partie de l’oligothérapie. L’intérêt n’est donc pas l’absorption des oligoéléments, mais simplement des énergies. A travers l’élaboration d’élixirs minéraux, nous ne cherchons pas à solubiliser les oligoéléments.  Si quelqu’un souhaite absorber des oligoéléments, qu’il boive une bonne Volvic. Première réfutation.

« Pas d’énergies ? Non… Pardon, si… très peu, beaucoup moins que ce que contient la pierre qu’on fait tremper. Alors, puisque vous avez la pierre, pourquoi voudriez-vous en faire un élixir ? Les énergies véhiculées par la pierre sont bien plus puissantes et efficaces »

Deuxième réfutation : la question de l’énergie. Grosso modo, il nous dit qu’il est plus efficace de recevoir l’énergie de la pierre sur soi que de la transmettre dans l’eau.
Il semblerait que M. Boschiero ait raté quelques cours : il devrait lire les travaux de Benveniste sur la mémoire de l’eau, d’une part. D’autre part, prenons un peu de recul : si une pierre ne peut transmettre son énergie dans l’eau et celle-ci incapable de la recevoir, le corps n’en sera pas plus capable.

Autrement dit : si l’eau ne parvient pas à recevoir l’énergie d’une pierre, en quoi le corps pourrait y parvenir, lui ? (rappelons que nous sommes composés en moyenne de 70% d’eau).

De plus, il ajoute que l’énergie de la pierre ne reste pas longtemps dans l’eau : 

« Quelles que soient les précautions que l’on prend, il est rare qu’un élixir se conserve plus de quinze jours. Quoi que l’on fasse, les énergies captées lors de la distillation s’évacuent petit à petit, et il n’existe aucun moyen pour les retenir, pas même l’alcool. »

Je pense là aussi qu’il devrait revoir les principes de la mémoire de l’eau inhérents à l’homéopathie, aux élixirs floraux etc.

 « [..] j’avais tenté d’enseigner des principes un peu plus sains, serait allée [il parle de sa fille] s’inspirer de techniques « baba-cool » des années 70 pour les enseigner. »

A travers cela, M. Boschiero tente d’affirmer que la technique traditionnelle des élixirs est une idée « malsaine », mais surtout, nouvelle et empreinte du « mouv’» d’une époque « hippie ».
Là encore, M. Boschiero a raté quelques cours, d’histoire, cette fois. S’il le souhaite, je peux pourquoi pas lui enseigner quelques rudiments. ^^
En effet, l’idée que l’eau puisse retenir un message « éthéré » (nous dirons aujourd’hui, énergétique) est aussi vieille que nos plus anciennes civilisations. Rien à voir avec les années 70 (elles ne sont que le théâtre d’une redécouverte d’anciennes pratiques, mises au placard par l’influence de la science moderne).

Sa proposition :

Quelle est donc sa nouvelle idée concernant la conception des élixirs ?
Je vous le synthétise : il souhaite réduire en poudre une pierre, la placer dans un ballon intégrant un appareil à distiller. Cette poudre est submergée d’eau. Le tout est chauffé. On récupère le distillat : c’est l’élixir.

Finalement ça donne quoi ? Une eau très certainement chargée en minéraux, peut-être toxiques pour certains. Lui, à ce niveau, ça n’a pas l’air de le déranger, il promeut quand même cette technique. Alors que, juste avant d’expliquer tout cela, il nous met en garde contre le possible transfert des minéraux dangereux dans l’eau lors de la confection traditionnelle des élixirs. En effet, il nous disait ceci :

« Il s’avère que la méthode de la trempette est très risquée lorsqu’on utilise les minéraux dont on connaît la toxicité. »

Et pour le distillat, il nous énonce :

« L’élixir de distillation contient-il des oligoéléments ? de prime abord, ma réponse serait plutôt non. […] il n’est pas impossible que la vapeur d’eau puisse véhiculer des oligoéléments »

… donc potentiellement des éléments toxiques à certaines doses !

Pour lui, cette façon de faire donne un élixir plus efficace que la méthode traditionnelle.
Mais, en quoi est-ce plus efficace ? Là, il ne nous éclaire pas trop.

Autres méthodes :

La « trituration » : il s’agit de broyer finement des pierres dans une solution aqueuse. Après de nombreuses heures de brassage (24h env.) vous récoltez l’eau : c’est votre élixir.

C’est une méthode assez dangereuse, de par la pulvérisation de la pierre qui peut très certainement transmettre des minéraux dangereux.

Les huiles dynamisées : même topo, sauf qu’on place la poudre de pierre dans de l’huile. Pour en faire une pâte. Il n’explique pas comment.
En revanche, il illustre son idée avec une photo qui n’est pas à lui mais qu’il annonce comme une « Pâte d’amazonite pour la préparation d’une huile dynamisée ». Alors qu’en réalité, il s’agit d’une photo de crème cosmétique… venant d’un blog sur la cosméto maison.
Vous trouverez la source de cette image en cliquant là.

Voyez donc à quel point M. Boschiero est honnête et fair-play…

Finalement, pourquoi cet article ?

Je n’ai pas vraiment de griefs personnels contre M. Boschiero. En revanche, ce qui m’agace au plus haut point est la malhonnêteté intellectuelle d’une part, et le charlatanisme d’autre part.

Je pense personnellement que cette affirmation (sur la distillation comme seule méthode qui produit des élixirs efficaces) cache quelques desseins mercantiles. En effet, il n’est pas aisé d’acheter un appareil à distiller (une question de coût !). Si une « autorité » telle que lui se met à dire ce genre de choses, il se peut que l’info se diffuse et qu’elle s’ancre dans les mentalités. Ce qui, à terme, empêchera la majorité des gens de créer leurs propres élixirs : ils devront les acheter.
M. Boschiero tente t-il de sortir une gamme d’élixirs sur le Marché ?

Je sais que M. Boschiero a pas mal travaillé pour la lithothérapie en France. Je ne sais pas quelles ont été ses réelles motivations, mais il a contribué à la diffusion de cette pratique en France, ce qui est bien en soi.

Cependant, je remarque de plus en plus que cet homme prend les gens pour des cons, excusez la vulgarité.
Il doit surement estimer que tout le monde avalera ses couleuvres, juste parce qu’il pense être  « LE » pionnier de la lithothérapie en France ?
Oui, pendant des années, bon nombre de gens vouaient un culte au « dieu Boschiero ».

Ce qui engendre nécessairement un « obscurantisme » des temps modernes : les gens n’osent plus contredire ce qu’énoncent les « experts ». Moi je le fais, c’est le but de cet article.
Ne vous faites pas avoir, utilisez vos neurones et ne prenez rien pour argent comptant.
D’ailleurs, pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur les élixirs minéraux, voici l’article que j’ai rédigé il y a quelques temps. Il est issu de mes expériences et lectures. Il n’est pas parfait et ne transmet pas La Vérité.

Comme le disait Descartes, le doute permet la science.
Alors doutez, mes amis, doutez même de moi ! 😉

L’Apothicaire.

Source image:
street-rules.com

Publicités
Cet article, publié dans Lithothérapie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s