L’ambre, ce bon vieux fossile plein d’élan !

Ambre(1)

Ah ! Que de choses à dire sur l’ambre ! Un fossile bavard qui mérite évidemment un article chez l’Apothicaire ! Utilisé depuis quasiment toujours par les Hommes, il n’a cessé de susciter l’admiration. Médecins, bijoutiers, prêtres en tout genre et scientifiques ont utilisé l’ambre, chacun pour des raisons qui leurs sont propres, nous le verrons. Aujourd’hui, et ce depuis quelques décennies, l’ambre est l’objet de tous les commerces et de toutes les allégations.
Faisons donc un peu lumière sur cet héritage végétal façonné par la Terre et le Temps.

L’ambre accompagne les civilisations :

On peut remonter au Paléolithique supérieur (il y a environ 30 000 ans) pour trouver les premières utilisations de l’ambre.
Un petit saut dans l’Histoire et on se retrouve durant l’Antique période : les civilisations du bassin méditerranéen connaissaient bien l’ambre. Ils le faisaient importer du pourtour de la mer Baltique, via la « route de l’ambre ». En effet, les grecs et les égyptiens étaient friands de l’ambre. Ils l’utilisaient autant pour la confection de bijoux que pour les cérémonies religieuses. Sacré, l’ambre était considéré comme étant les larmes d’Apollon chez les grecs, et s’est même retrouvé dans la tombe de Toutankhamon.
Mais Pline n’était pas dupe, il savait que l’ambre était à l’origine une sécrétion végétale.
Thalès de Milet, quant à lui, a découvert les propriétés électrostatiques de l’ambre.
A ce propos, l’ambre portait le nom grec d’elektron. Ce même nom qui a donné le mot « électricité ».

Ce n’est qu’avec les Arabes que cet « elektron » sera nommée ambre. Nous le savons bien, les Arabes étaient de grands exportateurs d’épices et de parfums. Et ils nommaient  « ‘anbar », l’ambre gris, expulsé des cachalots et servant à la confection de parfums aux notes musquées et très denses. Le terme arabe sera repris pour nommer notre résine fossile.
Jalâl Ad-Dîn As-Souyouti intégrera l’ambre à sa pharmacopée : il le considèrera comme antispasmodique.
Au Moyen-âge occidental, l’ambre sera utilisé en fumigations (médecine et sorcellerie).

Enfin, les scientifiques d’aujourd’hui (paléontologues et géologues) utilisent l’ambre pour en apprendre toujours plus sur l’histoire géologique de notre planète, ses paléoclimats ainsi que sur les écosystèmes qui s’y organisaient.

Aspects minéralogiques :

De formule CHO (Carbone, Hydrogène, Oxygène), l’ambre est-elle pierre ou résine ?
Forcément, un peu des deux. Bien qu’on s’accorde à dire que c’est une pierre, je nuancerai en la considérant comme fossile. En effet, la pierre et le fossile ne sont pas vraiment la même chose.

En lithothérapie, on utilise globalement des pierres issues d’une cristallisation de masse magmatique (fiou ! j’ai sans doute trop vite résumé la géologie… mais c’est l’idée).
Ces pierres ont donc pour origine… du magma (avec toute une palette de minéraux différents, qui va spécifier les cristallisations).

En revanche, il n’est pas de même pour l’ambre. C’est initialement une résine de conifère qui s’est écoulé sur son arbre ou sur le sol et qui s’est retrouvé ensevelie par les sédiments (souvent, c’est l’arbre entier qui est enseveli).  Sa fossilisation se fait sur des millions d’années, donc comme les pierres, à l’échelle des temps géologiques.
Je parlais de cristallisation, en effet, l’ambre ne s’est pas cristallisé : elle s’est immobilisée dans le temps.

Ambre(2)Concernant les gisements, on retrouve l’ambre principalement sur le pourtour de la mer Baltique, mais aussi du côté de la Mer Noire. Moins connu, l’ambre d’Amérique du Sud offre de beaux spécimens.

Les propriétés physiques :

Son caractère électrostatique fait de l’ambre une réserve d’énergie impressionnante. Elle sera alors utile lors des fatigues passagères et même chroniques (asthénie). Elle pourra être utilisée en élixir, ou appliquée sur les surrénales, notamment via une huile dynamisée (avec, pourquoi pas en association, de l’huile essentielle de romarin à cinéole).

L’ambre agit favorablement sur le système digestif. Il améliore en effet les digestions lentes, mais tempère tout autant les digestions « trop rapides ».
Les diabétiques pourront soutenir leur traitement par l’ambre.

Les traitements contre les calculs rénaux pourront être accompagnés d’une prise d’élixir d’ambre (évitez, dans ce cas, les élixirs contenant de l’alcool, ne sait-on jamais…).

Les personnes constamment soumises au stress pourront trouver un soulagement auprès de l’ambre.
Enfin, l’ambre pourra être utilisé contre les douleurs liées aux poussées dentaires.

Les propriétés émotionnelles :

Comme je le disais, l’ambre constitue une admirable réserve d’énergie, il pourra alors redonner la motivation nécessaire à ceux qui se sentent vidés psychiquement et se sentant incapables d’entreprendre quoi que ce soit. Elle réactivera ce flux d’énergie qui s’est ralenti, d’ailleurs l’ambre, cette sève, n’est-elle pas le « flux de l’arbre » ?

L’ambre pourra être utilisé pour lutter contre les idées noires et la mélancolie, mais également pour redonner de l’estime de soi et apporter une meilleure confiance en soi. Les timides maladifs pourront s’ouvrir plus facilement aux autres.
En outre, l’ambre aidera à prendre du recul face à la critique d’autrui.

Ceux qui ont du mal à s’imposer, qui pensent trop pour les autres et par les autres pourront affirmer leur volonté grâce à l’ambre.

Enfin, l’ambre sera intéressant lors des apprentissages (assimilations et diffusions des connaissances).

Chakra, purification et rechargement :

L’ambre trouvera sa place sur le chakra du plexus.
Il faudra le purifier à l’eau claire, non salée.
Pour le rechargement, il se fera par la lumière du soleil. Évitez tout de même de l’exposer à un soleil trop intense ou derrière une vitre, l’été par exemple. Il se peut en effet que la pierre devienne « collante » : n’oublions pas qu’à la base, c’est une résine.

Précautions et remarques :

Si vous souhaitez acheter de l’ambre, ne vous faites pas avoir ! Les faussaires ont excellé dans l’art du faux ambre ! Certains vous vendront de la résine non fossile qui n’est pas de l’ambre. Et d’autres vous vendent du plastique.
N’achetez que chez un commerçant de bonne réputation, de confiance.

Voyez sur la photo verticale : il s’agit de gomme arabique et non d’ambre. Cela pourrait berner ceux qui n’ont pas l’œil (j’ai utilisé la gomme arabique pour la « déco » de l’article évidemment).

Autre chose : si vous êtes familier de la fabrication d’encens maison (à brûler sur un charbon ardent, par exemple), n’utilisez pas l’ambre, comme ont pu le faire « nos » ancêtres. J’ai déjà vu quelques recettes d’encens dans de vieux bouquins et ailleurs, qui intègrent l’ambre.
Pourquoi ? N’oubliez pas que l’ambre est un fossile, vous avez entre les mains une résine qui date de plusieurs millions d’années et il serait regrettable que notre patrimoine géologique parte ainsi en fumée !

Voilà donc pour les informations intéressantes concernant l’ambre. Une « pierre » aux multiples usages qui s’avère très intéressante pour redonner du tonus et accompagner ainsi les Hommes vers un accomplissement individuel pour mieux s’épanouir en société.

L’Apothicaire.

Ambre(3)

Sources :
– F. Mégemont, Dictionnaire des pierres et minéraux.
– J. Boschiero, Les pierres au quotidien.
– As-Soyouti, La médecine du prophète Mouhammad.
– lataillerie.com

Publicités
Cet article, publié dans Lithothérapie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’ambre, ce bon vieux fossile plein d’élan !

  1. J’ai lancé de façon commerciale la fleur de sel de Marrakech il y a 4 ans. je suis toujours à la recherche de nouvelles informations et vos articles sont stupéfiants. Bravo.

  2. Thor le marteau des cieux dit :

    super article je vais revenire de temps en temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s