Soin hydratant visage pour Homme – Lavande/Patchouli

Hyd1

Chose promise, chose due. Je vous parlais précédemment des soins pour hommes que l’on peut faire soi-même. Alors voici une petite recette, toute simple, qui permettra à tout un chacun de réaliser son propre soin hydratant aux huiles essentielles.

Quelques petites précisions s’imposent. Certains ingrédients ont l’air difficile à trouver. Je pense notamment à l’émulsifiant (ce qui sert à lier l’eau et l’huile) ou d’autres agents de textures. Mais ne vous en faites pas, il est aujourd’hui aisé de trouver ces ingrédients sur internet.

Alors, si vous souhaitez vous mettre à la conception de vos soins, il vous semblera un peu cher d’acheter une multitude d’ingrédients. Mais, petit rappel si vous devez vous fournir : n’achetez que ce que vous utiliserez. Vous verrez qu’ainsi, vos achats seront rentables, puisque vous les utiliserez réellement.

A travers cet article, je vous propose également de comprendre la technique d’émulsion. Il s’agit, comme je l’ai évoqué plus haut, de lier une phase aqueuse et une phase huileuse. Deux phases qui, comme tout le monde sait, ne se mélangent pas habituellement.
Cependant, l’ajout d’une cire émulsifiante permet de les lier pour obtenir une crème qui a ses avantages. En effet, elle permet à la fois d’hydrater mais également de nourrir. Très intéressant dans notre cas.

Mais, comme les mecs n’aiment pas se tartiner de gras, j’ai préféré choisir des ingrédients qui évitent cela. Passons-les justement en revue :

– 58.4% d’eau minérale.
– 15% d’huile végétale de sésame.
– 15% d’huile végétale d’olives.
– 6% d’Emulsan (cire émulsifiante).
– 4% de glycérine végétale.
– 1% d’huiles essentielles :
_______– lavande fine (Lavandula angustifolia)
_______– patchouli (Pogostemon cablin)
– 0.6% de conservateur certifié Ecocert.

– Nécessaire à bain-marie.
– Balance de précision.
– Fouet ou fourchette.

J’ai volontairement choisi l’HV de sésame afin d’apporter un toucher non gras qui nous est tellement cher. Cependant, j’avais tout de même un peu envie de mettre de l’HV d’olives. Ces HV vont parfaitement nourrir la peau. Mais faites en fonction de vos besoins. Choisissez l’HV végétale que vous voulez, mais respectez les proportions.

Tout comme l’eau, la glycérine va apporter l’hydratation dont on a besoin.
J’ai opté pour de l’émulsan (il en existe d’autres) car c’est une cire qui est facile d’utilisation et qui permet une texture confortable et non grasse.

Ici, les huiles essentielles ne sont pas là uniquement pour leur bonne odeur, bien que l’association des deux est intéressante. Elles régénèrent toutes deux les tissus : donc, utiles pour une peau sans cesse agressée.

Modus operandi :

Premièrement, nettoyez vous les mains et stérilisez votre matériel. Pesez tous vos ingrédients pour ne pas avoir à le faire à la dernière minute. Personnellement, j’ai calculé mes proportions pour obtenir 50ml de préparation.

Pour réaliser une émulsion de ce type, vous avez globalement le choix entre deux méthodes.
La première méthode est dite « one pot », c’est celle que j’ai utilisé. Il s’agit donc de mettre tous les ingrédients, sauf les actifs (les HEs), dans un même contenant, au bain-marie.
La deuxième consiste à faire chauffer au bain-marie les deux phases (huile + cire émulsifiante / eau + glycérine) séparément.

Hyd2Pour le one pot, placez tous les ingrédients de base (les deux phases, sauf les HEs) dans un bol, au bain-marie. Sur la photo ci-contre, les billes d’émulsan sont dans l’huile, il faut désormais ajouter la phase aqueuse.
Il suffit maintenant d’attendre que la cire émulsifiante fonde intégralement. Une fois fondue, il faudra mélanger la préparation (à l’aide d’une fourchette ou d’un fouet).

Puis, retirez le bol du bain-marie et continuez à mélanger vigoureusement. Les deux phases doivent se mélanger et commencer à former la crème. La préparation est encore chaude, il faut continuer à mélanger jusqu’à refroidissement. Pour accélérer le refroidissement, vous pouvez tout à fait placer votre bol dans une casserole d’eau bien froide. Hyd3
Une fois la préparation refroidie, la crème s’épaissit pour adopter sa texture finale. Comme sur cette photo.

Et voilà ! C’est pas plus compliqué que ça ! Un vrai jeu d’enfants. Maintenant que la préparation est refroidie, on peut ajouter les huiles essentielles. Mélangez entre chaque ajout pour bien les homogénéiser dans la préparation.
Vous pouvez ensuite ajouter votre conservateur. Si vous ne souhaitez pas en ajouter, veillez à utiliser des huiles essentielles fortement antibactériennes, virucides et antifongiques, aux dosages adéquats.

Il vous suffit désormais de conditionner votre soin dans un flacon (acheté, ou de récup’ et nettoyé).

hyd4Un petit aperçu de ma main après application pour constater à quel point ce n’est pas très gras. Cet hydratant s’étale très facilement et la peau l’absorbe aisément.
Juste après application, la peau ne brille pas beaucoup (malgré le flash), ce qui ne l’empêche pas d’être hydratée et nourrie.
Tout ce qu’il faut « pour nous les hommes »…

N’oubliez pas d’étiqueter votre soin avec les ingrédients qui le composent ainsi que la date de fabrication. Veillez à réaliser un test cutané (sur le pli du coude) si vous n’avez jamais utilisé ces huiles essentielles. Ce soin peut être appliqué matin et soir (et même, quand vous le souhaitez), sans problème, et a une bonne affinité avec la peau.

Conservation (merci à Sam de m’avoir rappelé que je n’en ai pas parlé): avec un bon conservateur (Certifié Ecocert), le soin se conservera plusieurs mois, s’il est réalisé dans de bonnes conditions d’hygiène et qu’aucun polluant (bactéries et levures en tout genre) n’entre en contact avec la peau (préférez donc un flacon pompe).
Si ce sont les huiles essentielles qui font office de conservateur (veillez à ce qu’elles soient antibactériennes et antifongiques), le soin se conservera facilement 2 mois (ou plus), dans les mêmes conditions.

Voyez que l’on peut réaliser un soin très facilement et très peu cher. En effet, pour 50ml de préparation, cela m’aura coûté 0.82€ !!! Calculé selon le prix d’achat de mes matières, flacon non compris. Mais vous n’êtes pas obligé d’acheter un flacon, de la récup’ fera bien l’affaire.

Côté prix, rien à voir avec ce qu’on trouve dans le commerce ! Prenons par exemple une marque somme toute basique (Nivea pour homme) et son soin hydratant : 9.65€ les 75ml ! Youhouu ! Vive l’arnaque ! (en plus, pour un soin pas naturel du tout). Bon, là je prends un produit où il y a 25ml de plus, mais quand même, faut pas pousser mémé dans les orties, quoi !

Enfin, côté parfum, l’assemblage de la lavande fine et du patchouli me plaît beaucoup. Le côté frais de la lavande s’impose pour peu à peu s’estomper et mieux révéler la profondeur du patchouli : j’adhère complètement ! Et c’est, je pense, une association de parfum qui nous plaît, à nous les gars.
Mais si vous n’aimez pas, n’hésitez pas à opter pour les huiles essentielles qui vous plaisent.

L’Apothicaire.

Hyd5

Publicités
Cet article, publié dans Hygiène & Soins du corps, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s