Soin après-rasage pour hommes

aprera1

Comme annoncé dans un précédent article, j’ai prévu de transmettre quelques recettes de soins corporels, pour les hommes. Et ce, car il en manque cruellement.

Aujourd’hui, il sera question d’aborder la formulation d’un soin après-rasage.
Nous autres messieurs connaissons très bien le fameux « feu du rasoir » ! En effet, qui n’a jamais eu les joues qui piquent ? Qui n’a jamais eu une sensation de vive chaleur sur la peau après s’être rasé ?
Nous connaissons tous cela, hormis ceux qui ont une peau très peu réactive.

Le rasoir, cet impitoyable faucheur, n’est pas uniquement la cause du feu du rasoir. Lorsque trop vite ou mal utilisé, il peut occasionner quelques micro-coupures, désagréables à souhait. Il existe des produits divers contre cela, comme la pierre d’alun, dont je vous parlais ici.

Ce fluide permettra d’apaiser le feu du rasoir mais également d’apporter une hydratation optimale du visage et éviter les sensations de tiraillement ou de peau sèche (due à l’eau ou à la mousse à raser).

A travers cet article, je vous livre une de mes formulations préférées. En effet, le résultat obtenu est tout simplement magnifique ! L’hydratation est au rendez-vous, le soin est efficace et cerise sur le gâteau, la texture est très professionnelle, voire mieux que pro !

Avant d’utiliser un soin maison, j’avais l’habitude d’utiliser le baume après-rasage de chez Nivea. Ce baume (comme ils le nomment) était intéressant de par sa texture fluide et pénétrante ainsi que son parfum.
Cependant, j’ai remarqué que ma formulation est meilleure en tous points : les ingrédients sont complètement naturels, la texture est meilleure que le soin du commerce, et il y a une réelle action efficace avec les huiles essentielles.

Commençons par détailler la formule :

– Eau minérale : 78.5%
– Huile végétale de sésame : 15%
– Cire émulsifiante (Emuslan) : 4%
– Huiles essentielles : 2%
                – Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) : 17 gouttes *
                – Patchouli (Pogostemon cablin) : 17 gouttes *
                – Vétiver (Vetiveria zizanoides) : 17 gouttes *
                – Petit grain Bigarade (Citrus aurantium) : 17 gouttes *
– Gomme Xanthane : 0,5%
– Conservateur Cosgard
** : 0.6% soit, 19 gouttes
*
– Nécessaire à préparation

* Pour 100ml de préparation.
** Le Cosgard est un conservateur écocertifié. Vous pouvez vous procurer d’autres conservateurs écologiques et efficaces, dans ce cas, pour les dosages vous vous référerez aux indications du fournisseur.

Modus operandi :

Vous allez tout d’abord veiller à l’hygiène de vos mains, ustensiles et plan de travail.
Puis, vous pèserez un à un vos ingrédients, grâce à une balance de précision (au 0.1g).

aprera2Lorsque tous vos ingrédients seront pesés, vous prélèverez la gomme Xanthane pour la mêler, en pluie, à l’eau de façon à obtenir un beau gel. Mélangez tout en versant la gomme.

Une fois fait, vous placerez l’huile végétale, la cire émulsifiante ainsi que le gel au bain-marie.
Vous attendrez patiemment que la cire fonde complètement. Lorsqu’elle est entièrement fondue vous commencerez à fouetter le mélange énergiquement.

Puis, vous retirerez du bain-marie tout en continuant à mélanger.
Au départ, vous obtiendrez une texture très fluide, comme sur la première photo (1).
Il faudra continuer à mélanger énergiquement : la crème va peu à peu s’épaissir, comme on le voit sur la deuxième photo (2). A ce niveau, le soin est fait et refroidi.

Il faudra ajouter les huiles essentielles une à une et mélanger entre chaque ajout.
La présence de ces huiles essentielles ne nécessite pas, à mon avis, l’ajout d’un conservateur.
En effet, je n’ai toujours pas remarqué une quelconque oxydation ou moisissure dans mon soin.

Vous pouvez récupérer un flacon de soin après-rasage, comme j’ai fait, pour conditionner la crème. N’oubliez pas d’étiqueter votre produit de la formule et de la date de fabrication.

Focus sur la formulation :

Concernant l’huile végétale, vous pouvez tout à fait l’adapter en fonction de votre aprera4peau, de vos besoins. Seulement, pour une texture fluide et sèche, préférez une huile sèche type sésame, macadamia, jojoba etc.
Comme vous pouvez le voir sur la photo, ma main ne brille pas après application du soin.

A propos de la cire émulsifiante, j’ai choisi d’utiliser l’Emulsan de chez Aroma-Zone étant donné sa facilité d’utilisation ainsi que le rendu très pro qu’il permet.

Au sujet des huiles essentielles, le cèdre de l’Atlas permettra de cicatriser les plaies et micro-coupures tout en étant astringent pour éviter les poils incarnés.
Le patchouli est lui aussi cicatrisant mais également antiseptique, ce qui est important si l’on ne souhaite pas favoriser une infection cutanée due aux coupures. Enfin, il évitera les folliculites grâce à son action anti-inflammatoire.
Le petit grain bigarade est lui aussi anti-inflammatoire et antiseptique.
Quand au vétiver, il est ici pour améliorer la fragrance du soin.

Comme je le disais, cette formule est pour moi, un must have tant le rendu est formidable ! Les industries n’ont qu’à bien se tenir, cette recette permet une application fluide et non grasse, non collante. Avec le baume après-rasage (qui n’étais pas un vrai baume stricto sensu) de la marque citée plus haut, le résultat était intéressant, mais un peu collant et laissait la peau briller.
Ici, vous pouvez tout à fait reprendre cette formule et adapter les actifs en fonction de vos besoins.

Au final, ce baume permet une hydratation vraiment très intéressante tout au long de la journée, après application. Le soin est bel et bien là : ma peau, après chaque rasage, me dit merci ! ^^
De plus, le prix de revient de ce soin (hors flacon) est de 1.24€  pour 90ml !
Ce soin est tellement agréable à utiliser que je l’emploi régulièrement comme simple hydratant en début de journée. Son parfum, des plus intéressants, conviendra parfaitement aux hommes : la tonicité et la fraîcheur du bigarade laissent peu à peu place à l’odeur verte et boisée du vétiver. Celui-ci se combinant bien avec la profondeur du patchouli. Le cèdre apportera une belle note boisée cuirée.
Fini les after-shave qui vous font hurler de douleurs, alors Messieurs, à vos coupe-chou !

L’Apothicaire.

aprera5

Publicités
Cet article, publié dans Hygiène & Soins du corps, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Soin après-rasage pour hommes

  1. missrimel dit :

    Alors là, vu comme tu en parles, si c’était un produit du commerce je foncerai direct l’acheter à mon MJP… 😉
    Il utilise justement la Nivéa après rasage, et je lui avais une fois concocté une huile sèche qu’il avait adoré. Là c’est encore mille fois mieux, et je sens que je vais m’y coller pour lui faire plaisir (quelle femme parfaite je suis, j’en reviens pas) ^-^
    Merci pour cet article génial!

  2. L'Apothicaire dit :

    Coucou Missrimel!
    Je ne peux que te conseiller de réaliser cette recette ! Moi qui n’aime pas la sensation de gras sur la peau ou que celle-ci brille à cause d’un soin, je suis conquis !
    Rha qu’il en a de la chance, ce MJP ! 🙂

  3. Coco dit :

    Simplement super c’est exactement ce que je cherchais pour mon père avec le must pour lui, le patchouli! Par contre jusque là j’ai toujours réalisé des recettes avec des ml ou des g et non des %. Comment dois-je convertir s’il vous plait? Je ne voudrais pas faire n’importe quoi surtout avec les huiles essentielles. Merci d’avance.

  4. L'Apothicaire dit :

    Merci Coco ! Ravi que la recette te plaise! 🙂
    Alors, pour convertir les % en ml (ou g), il suffit de calculer comme suit:

    Si tu souhaites qu’au total tu aies 100ml de préparation alors:

    – Pour l’eau: 100ml x 78,5% = 7850 ==> 7850 / 100 = 78,5ml
    – Pour l’huile: 100ml x 15% = 1500 ==> 1500 / 100 = 15ml
    – Pour l’émulsifiant: 100ml x 4% = 400 ==> 400 / 100 = 4g
    – Pour la Xanthane: 100ml x 0.5 = 50 ==> 50 / 100 = 0.5g

    Concernant les huiles essentielles. Si on part du constat que 1ml = 35 gouttes alors:
    100ml x 2% = 200 ==> 200 / 100 = 2ml = 70 gouttes (car 35 x 2)

    Sachant qu’il y a 4 huiles essentielles:
    70 / 4 = 17.5 gouttes (j’ai arrondi à l’inférieur, soit 17 gouttes).

    J’espère que cela t’aidera. 😉

  5. Coco dit :

    Super merci beaucoup je vais faire ça dès que je peux. Je pense que 100 ml est une bonne quantité pour un produit si utile. J’ai lu aussi que vous ne mettez pas de conservateur grâce aux huiles essentielles utilisées, combien de temps ce soin se conserve t-il? peut-être peut -on rajouter du cosgard, si oui en quelle proportion?

    Après ça je ne vous embête plus lol

    Merci beaucoup pour ces réponses et surtout continuez car de nombreux hommes y compris le mien en seront ravis.

  6. L'Apothicaire dit :

    Tu ne m’embêtes pas Coco (et tu peux me tutoyer ^^ )!

    Alors, je pense qu’il est préférable d’utiliser un conservateur. D’ailleurs, je vais ajouter cette mention sur l’article.
    J’ai eu l’occasion de discuter avec une passionnée, et elle m’a fait remarquer que, même si le produit ne change pas d’aspect ni d’odeur, il est possible que des bactéries se développent.

    Pour mon après-rasage, je n’ai effectivement pas remarqué de changement d’état du produit, ce qui est bon signe. Mais sachant que je n’ai pas de microscope pour voir plus précisément s’il y a des bactéries ou non, alors il vaut mieux jouer la prudence et mettre un conservateur Ecocert.

    Le cosgard que tu cites est intéressant, car moins mauvais que ce que les industriels mettent.
    Si je me réfère au dosage recommandé par le fournisseur, il est de 0.6% (1ml = 33 gouttes)
    Donc ici, pour 100ml:

    100 x 0.6 = 60 ==> 60 / 100 = 0.6 (33 x 0.6 = 19.8).
    J’arrondirai à l’inférieur: 19 gouttes de cosgard pour 100ml.

    De rien pour tout ! Et j’espère que ton homme sera content de la recette !
    N’hésite pas à revenir avec un retour d’avis et puis, si tu as d’autres questions, n’hésite pas non plus, ce blog est aussi fait pour ça. 😉

  7. Coco dit :

    Merci encore à toi! Tout est noté il n’y a plus qu’à… Je reviendrai poster un commentaire pour y mettre les avis des 2 hommes qui auront le privilège de l’utiliser. A très bientôt !

  8. Coco dit :

    Bonjour, je viens de réaliser le soin, franchement en suivant tes explications il est très simple à réaliser. Il sent très fort mais bon, c’est pas une odeur féminine donc c’est peut-être pour ça que je trouve que ça sent fort lol. Cependant je me demandais combien de temps il peut se conserver sans risque car c’est pour offrir. Merci encore pour cette recette.

  9. L'Apothicaire dit :

    Bonjour Coco !
    Je suis super content que tu aies facilement réussi à le faire !
    Oui il sent, c’est sûr, mais comme tu dis, c’est une odeur masculine ! (bon, je n’ai pas eu l’impression de cocoter non plus lol )

    Alors, je ne sais pas si tu as mis un conservateur. Si tu as mis du Cosgard il peut se conserver entre 3 et 6 mois à condition qu’une hygiène irréprochable a été observée lors de la fabrication, et à condition de ne pas laisser le contenant ouvert trop longtemps, ni d’utiliser des doigts sales lors du prélèvement.

    Si tu n’as pas mis de conservateur, je t’invite à le faire. 😉

  10. Samy dit :

    Bon je vais mettre mon commentaire, ici, il faut dire que c’est la xème page que je lis aujourd’hui et j’ai bien envie de continuer. Votre blog est tout simplement génial et cette recette d’après rasage va gagner les étagères de ma salle de bain dès demain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s