Le palmarosa, entre puissance et douceur

cymbo1

Bonjour chères lectrices et chers lecteurs ! Aujourd’hui nous allons aborder le Palmarosa et son huile essentielle.
Une plante précieuse qu’il est intéressant de connaître et utile à avoir dans ses réserves.
Dans nos contrées occidentales, le Palmarosa est bien connu depuis peu, nous avons donc peu de données historiques pour comprendre cette plante.

Néanmoins, en Asie, le Palmarosa est fort apprécié et bien connu depuis longtemps déjà. En Inde par exemple, cette plante fait partie de l’arsenal végétal ayurvédique.
A ce titre, le palmarosa est communément utilisé pour calmer le dosha Pitta.
Ce dosha (une énergie) symbolise le feu et l’eau qui transforment et permettent d’assimiler les choses. Lorsqu’il est en déséquilibre (par un excès), on peut observer des troubles digestifs, notamment au niveau du foie, de la rate ou encore de la vésicule biliaire.

Mais aussi, ce déséquilibre peut se traduire par des affections cutanées diverses.
A noter que Pitta en excès favorise les infections de tout type. Le palmarosa était alors utilisé pour réduire cet excès et ainsi mettre fin aux infections (une propriété anti-infectieuse qui s’avère exacte, du point de vue de la science médicale moderne).

Description de la plante :

Son nom latin est Cymbopogon martinii var. motia.
Elle est donc du genre Cymbopogon, un genre assez large qui renferme plusieurs espèces. Entre autre, les citronnelles.

Les cymbopogons sont des herbes hautes, des Poacées (des graminées) plus précisément.
Ce genre est originaire des zones tropicales, plus particulièrement en Asie du Sud. On les trouve allègrement en Inde et dans le Sud-Est Asiatique (au Vietnam, par exemple).

La plante peut atteindre la hauteur de 90cm et s’enracine grâce à des rhizomes. Ses feuilles sont longues et linéaires : elles sont dites, lancéolées. Elles renferment la précieuse essence particulièrement odorante et qui se laisse respirer en froissant des feuilles. Ses fleurs, rouges, contiennent également l’essence recherchée.

L’huile essentielle est donc extraite de ces parties aériennes (feuilles et fleurs) par entraînement à la vapeur d’eau.
Elle est composée majoritairement de géraniol, de linalol, d’acétate de géranyle et de limonène.

cymbo3Propriétés thérapeutiques:

Grâce à sa richesse en monoterpénols (géraniol, linalol, nous l’avons vu), le palmarosa est un antibactérien puissamment efficace. Il permet de détruire de nombreuses bactéries pathogènes (large spectre). De plus, son action antibactérienne s’illustre sur diverses sphères : pulmonaire, intestinale, urinaire, cutanée.

En outre, cette action se juxtapose à une action antivirale et fongicide. Cela rend le palmarosa très intéressant contre de nombreux virus et champignons.
Elle stimule également le système immunitaire.
Il est à noter que l’huile essentielle de palmarosa est efficace contre les parasites intestinaux.

Le palmarosa est neurotonique et utérotonique. Cette tonicité relève de l’action positivante de l’huile essentielle.  L’action utérotonique est intéressante pour faciliter l’accouchement.

Cette huile essentielle est donc toute indiquée en cas d’infections hivernales ou autres infections (virales ou bactériennes). Elle pourra s’utiliser pour entretenir la peau : contre les dermatophytoses, par exemple, ou encore contre les pellicules, l’excès de sébum, l’acné ou la transpiration (odeurs).
Elle permettra d’apporter du tonus en cas d’asthénie, par le biais d’un massage, par exemple. Elle régulera également l’équilibre nerveux en agissant contre le stress et les humeurs changeantes.

En parfumerie, elle apportera une note fleurie très appréciée avec une petite touche de rose.

Propriétés émotionnelles et énergétiques :

Sur un plan plus subtil mais néanmoins important, l’huile essentielle de palmarosa apporte d’autres bienfaits qu’il est bon de considérer.
Le palmarosa permet de diminuer les états anxieux et apaise les cœurs contrariés et bouleversés.
A ce titre, les chocs émotionnels pourront être tempérés grâce à cette huile essentielle.
Elle apporte tout autant une harmonie mentale et émotionnelle, ce qui la rend intéressante en cas de changements importants dans la vie, de bouleversements.
Le palmarosa apporte également confiance et assurance pour permettre de se sentir mieux dans sa peau. Enfin, elle donne la juste impulsion qui permet d’aller de l’avant, sans forcer le rythme de chacun.

Pour finir…

Nous pouvons dire que l’huile essentielle de Palmarosa est une véritable mine d’or !
Je pense qu’au vu des ses considérables propriétés, le palmarosa doit faire partie de la pharmacie végétale de chacun. De faible toxicité, elle pourra être employée sans grand danger.
Remarque cependant : les femmes enceintes ne doivent pas l’utiliser, sauf pour l’accouchement.
Particulièrement agréable à respirer, le palmarosa aidera quiconque souhaite soulager son cœur d’émotions turbulentes et chaotiques. Sur la même lancée, il permettra de se ressaisir, de s’équilibrer pour mieux avancer.

L’Apothicaire.

cymbo2

Sources :
– Fabielle Millet, Le guide marabout des huiles essentielles.
– Dr. A. Zhiri, D. Baudoux, Les huiles essentielles chémotypées et leurs synergies.

Images :
taliaessenze.com
esihospital.org
freevectorweb.com

Publicités
Cet article, publié dans Herbier, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s