Base neutre pour huiles essentielles

 

base1

Bonjour lecteurs ! Aujourd’hui, je vous livre une recette bien sympathique qui pourra trouver de nombreuses utilisations. Le titre le dévoile sans subtilité aucune, je vous présente la préparation d’une base neutre.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une base neutre ? Il s’agit tout simplement d’une crème neutre que l’on utilisera de nombreuses manières. On le sait, au sein de l’aromathérapie, il est préférable de diluer les huiles essentielles. Et ce pour deux raisons principales : premièrement, les huiles essentielles étant des cocktails très concentrés de molécules, il faudra éviter à la peau d’avoir affaire à ce « choc » moléculaire. La dilution permet d’y aller en douceur.

Mais aussi, et c’est la deuxième raison, les huiles essentielles seront nettement mieux absorbées par la peau si vous les diluez dans un agent lui-même pénétrant. Pour cela, les huiles végétales remplissent bien leur office. Cependant, elles ne sont pas toujours confortables à l’utilisation. Voilà pourquoi il est intéressant d’utiliser une crème : c’est plus pratique et ce n’est pas gras, pour le peu qu’elle soit bien formulée.

L’autre avantage d’une base neutre est qu’elle permet d’employer des huiles essentielles qu’on n’emploierait pas souvent. Cela évite de consacrer exclusivement une crème à une ou des huiles essentielles puis de la laisser de côté, sans l’utiliser.

Autre point, et nous le comprendrons lorsque nous nous pencherons sur la formulation, cette base peut aussi tout simplement servir de crème hydratante. Vous avez terminé votre flacon et vous avez besoin d’un hydratant, cette base pourra faire l’affaire. Ajoutons qu’elle sera intéressante dans les cicatrisations des petites plaies. Mais passons désormais à la formule, pour mieux comprendre ce que je dis.

fbase - Copie
*EHG de mauve: cliquez ici.

Avant toute chose, veillez à nettoyer correctement vos ustensiles. Puis, pour commencer, vous pèserez votre eau minérale ainsi que votre extrait hydroglycériné de mauve dans un bol [1].
Dans ce même bol, vous verserez la quantité de caprylis et d’huile végétale de jojoba [2]. Cela fait, ajoutez votre émulsan (cire émulsifiante) et votre cire de soja [3].

Désormais, munissez-vous d’un émulsionneur électrique (un fouet peut faire l’affaire, mais nécessite plus d’huile de coude) et versez en pluie votre oxyde de zinc [4]. Versez tout en actionnant l’émulsionneur (ou en mélangeant au fouet). L’oxyde de zinc ne se dilue ni dans l’huile ni dans l’eau. Il faut alors le disperser. Voilà pourquoi l’émulsionneur est important : il permet une dispersion très homogène de l’oxyde de zinc, et facilement.

Votre préparation vire au vert ? C’est normal, il s’agit d’une simple réaction entre la couleur de l’extrait hydroglycériné de mauve et l’oxyde de zinc. Tout rentrera bientôt dans l’ordre.

Il faut maintenant passer à l’étape de la chauffe. Placez votre bol au bain-marie et laissez fondre la cire émulsifiante (émulsan) ainsi que la cire de soja. Lorsque c’est fait, mélangez à l’émulsionneur et sortez du bain-marie. Continuez de mélanger en faisant quelques pauses si vous utilisez votre émulsionneur (pour éviter de griller le moteur). Faites cela jusqu’à refroidissement complet de votre crème.

Une fois votre crème à température ambiante, ajoutez le conservateur [5] et mélangez à nouveau pour bien l’homogénéiser. Cette fois, l’émulsionneur n’est plus nécessaire, utilisez un fouet. Il ne vous reste plus qu’à conditionner votre base dans un pot à large ouverture et de l’étiqueter.
Vous constaterez tout d’abord que la crème est assez fluide (et verte, oui.). Mais cela changera très rapidement, au bout d’une heure ou deux à température ambiante, la crème va s’épaissir. Au bout de quelques heures, elle blanchira complètement.

Voici en image les étapes que je viens de décrire:

base2base5

Focus sur les ingrédients :

J’ai choisi d’utiliser l’EHG de mauve pour ses propriétés émollientes très appréciées dans cette base. Cela permettra une glisse intéressante de la crème sur la peau.
Le caprylis est ici pour apporter un confort optimal lors de l’utilisation : il permet d’éviter les sensations de gras sur la peau grâce à sa texture impalpable.

De même que le jojoba joue un peu ce rôle : cette huile se rapproche beaucoup du sébum de par son toucher. Elle est donc très peu grasse. Elle est également très nourrissante.

La cire de soja est présente pour apporter un peu plus de corps à la crème, en association à l’émulsan, dosé en conséquence.
Enfin, l’oxyde de zinc, en plus d’apporter lui aussi un peu de corps, est un bon cicatrisant. Ce qui fait de cette base neutre un produit intéressant au quotidien.

Voilà pour la fabrication de la base neutre. J’ajoute qu’après mesure du Ph, celui-ci est également neutre, ce qui permettra à la base d’être employée sur toutes les peaux, mêmes sensibles. Pour l’utiliser, il suffit de prélever une petite noisette de crème dans la paume de la main, d’y ajouter la ou les huiles essentielles voulue(s) (ou sans huile essentielle) puis malaxer la crème avec le doigt et de l’appliquer sur la zone concernée.

Cette base est fine, pénétrante mais laisse tout de même un léger film sur la peau, lui donnant un toucher « velouté ». Elle s’utilise préférablement en petite quantité, pour éviter d’avoir un film beaucoup trop gras sur la peau. Elle est donc intéressante tant pour ceux qui voudraient faire pénétrer les huiles essentielles en profondeur que ceux qui voudraient les employer plus en surface.

À vous de jouer ! 🙂

L’Apothicaire.

base7

Publicités
Cet article, publié dans Codex: Préparations médicinales, Hygiène & Soins du corps, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Base neutre pour huiles essentielles

  1. lulu dit :

    Sinon on peut mélangez l’HE à la fin juste avant de mettre la crème en pot?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s