L’Ylang-ylang, un allié corps et âme

ylang1

Bonjour ! J’aimerai vous parler d’une huile essentielle assez particulière, à savoir : l’Ylang-ylang. Partons à la découverte de cette plante tout autant fabuleuse que mystérieuse. Nous ferons un très rapide petit tour du côté de son histoire, et nous nous intéresserons plus amplement à ses propriétés thérapeutiques et émotionnelles. Nous le verrons, son essence est un véritable trésor.

Histoire :

L’Ylang-ylang a très certainement une riche histoire, cependant, il y a très peu de traces écrites la concernant. Je n’aurai donc pas grand-chose à transmettre à mon échelle. Cet arbre originaire d’Asie du Sud-Est sera ensuite acclimaté sur les terres insulaires de l’océan Indien.

L’ylang-ylang restera pendant très longtemps une plante employée tel quel localement. Cependant, au XIXème siècle, Albert Schwenger, un marin de passage aux Philippines, sera séduit par la plante. Il décide alors de la distiller pour la première fois en 1860.
Plus tard, en 1909, Frédéric De Bellemare mettra en culture l’ylang-ylang en vue de la production de son essence. Au vu de l’engouement croissant pour la fleur, l’ylang-ylang sera cultivé plus intensément à Madagascar, aux Comores, à la Réunion ou encore à Mayotte.

L’odeur envoûtante de l’ylang-ylang sera bien évidemment remarquée par les parfumeurs. Ainsi, de nombreux parfums intègreront l’essence, leur donnant ainsi une note florale, sucrée et suave. On peut citer Chanel n°5, Amarige de Givenchy, Arpège de Lanvin etc.

Botanique :

ylang2Nous l’avons dit, l’Ylang-ylang (Cananga odorata) est originaire du Sud-Est asiatique. Ainsi, cet arbre aime les climats tropicaux. À l’état sauvage, il peut atteindre une vingtaine de mètres. Mais, pour faciliter la cueillette des fleurs, on le taille pour qu’il atteigne environ 3 mètres.

Notons que plus on cueille ses fleurs, plus il en produit. Ainsi, un arbre peut produire jusqu’à 4kg de fleurs. La cueillette se fait à la main, le matin, lorsque les fleurs sont à maturité.
De ces fleurs jaunes, on distille plusieurs huiles essentielles. On distinguera l’huile essentielle extra, deuxième, troisième et complète. Ces différences sont liées au temps de distillation.

La distillation de l’extra dure moins de 20 minutes, celle de la deuxième dure entre 6 et 12h, la troisième est obtenue après 12h de distillation. Il faut compter jusqu’à 20h de distillation pour la complète. L’huile essentielle « complète » est celle qui nous intéresse ici.

L’huile essentielle d’ylang-ylang comporte entre autre du germacrène-D, du béta-caryophyllène, de l’alpha-farnésène ainsi que du benzoate de benzyle.

Propriétés thérapeutiques :

L’ylang-ylang est parfaite pour calmer les états anxieux, le stress ainsi que pour accompagner le traitement d’une dépression. En cas de choc émotionnel, le premier réflexe « olfacto » peut être de respirer son odeur.
Son action hypotensive relaxera ceux qui subissent des tensions nerveuses au quotidien, d’ailleurs, elle leur permettra de renforcer leur système nerveux dans son ensemble.

Étant un antispasmodique, elle calmera les règles douloureuses mais aussi les crampes et contractures en tout genre.

L’ylang-ylang se trouve être anti-arythmique : l’huile essentielle peut alors être d’un grand secours aux côtés d’un traitement conventionnel.

Elle a également la particularité d’être un tonique à la fois mental et sexuel, faisant d’elle un bel aphrodisiaque. Sa tonicité se remarque également sur la peau qu’elle raffermit et sur les cheveux qu’elle renforce. Toujours sur la sphère cutaneé, elle sera très intéressante pour réguler la production de sébum de même qu’elle pour être employée comme régénérant tissulaire.

Notons enfin qu’elle a une action antiseptique et serait également antidiabétique.

Quelques précautions : l’huile essentielle d’ylang-ylang ne convient ni aux femmes enceintes, ni allaitantes. De même qu’il ne faudra pas l’employer chez les enfants de moins de 6 ans.

Propriétés émotionnelles :

L’ylang-ylang est surprenante ! On l’a vu, elle apaise l’esprit, mais il faut savoir qu’elle permet également de briser les murs que l’on bâti autour de soi. L’huile essentielle apporte convivialité et chaleur humaine : elle permet de se laisser approcher et restaure la confiance en soi et en l’autre.

Respirée régulièrement, elle aide à retrouver l’optimisme, à voir la beauté des choses dans l’essentiel. Elle a un petit côté maternant.

Travailler avec l’ylang-ylang permet de prendre pleinement conscience de notre état charnel. À ce titre, elle invite à l’intimité en toute confiance, chez les femmes comme chez les hommes. Cette huile essentielle sera alors parfaite dans le cadre d’un massage amoureux. Elle éveillera également nos instincts, notre intuition.

Enfin, ajoutons que cette huile essentielle permet de renforcer notre concentration, notamment sur le moment présent.

Garder l’équilibre,

Voilà pour l’essentiel concernant l’Ylang-ylang. Huile essentielle étonnante, elle saura nous aider dans de multiples circonstances. Principalement employée pour son effet relaxant, et à juste titre, l’ylang-ylang recèle d’autres vertus, notamment sur la peau. Il saura d’autant plus nous aider à traverser les situations difficiles de la vie.
Bien que cette huile essentielle sache nous faire garder la tête sur les épaules, son odeur balsamique, chaude et fleurie nous invite à la sensualité, en toute confiance.

Bon à savoir également, l’odeur pourrait ne pas plaire à tout le monde : c’est une huile essentielle de caractère, qu’il faut savoir apprivoiser. Pour éviter « l’overdose », allez-y petit à petit en la diluant et en l’appliquant sur le creux du poignet pour la sentir de temps en temps. Personnellement, je suis conquis par cette essence à la fois mentale et charnelle et je ne peux que vous la recommander !

L’Apothicaire.

ylang3

Sources :
– Jean Valnet, L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles.
– G. Gérault, R. Mary, Le guide de l’aromathérapie.
– A. Zhiri, D. Baudoux, Les huiles essentielles chémotypées et leurs synergies.
– aroma-zone.com
– espritdeparfum.com

Images:
– alternaturel.fr
– wikipedia
– Am Ang Zhang

Publicités
Cet article, publié dans Herbier, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Ylang-ylang, un allié corps et âme

  1. Ping : L'Ylang-ylang, un allié corps et â...

  2. lulu dit :

    Une bonne alternative aux HE> les eaux florales 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s